Vase cristal et verre

Découvrez nos vases en verre et cristal. Nous dénichons ces pièces chez des particuliers avant de les confier à notre artisan installé en Lorraine. Taille, polissage ou sablage, une cure de jouvence s’impose !

Retrouvez nos vases en cristal, et bien plus encore dans notre catégorie : cristallerie.

Le vase en cristal, un élément décoratif incontournable pour votre intérieur

Vous vous êtes déjà demandé comment on procède pour avoir ces fabuleux vases en cristal et ces verres en cristal qui ornent les demeures et les tables royales et autres ambassades ?

Ce sont les résultats d’un long processus comportant de nombreuses étapes, débutant par la fabrication de la matière : le cristal.

La fabrication d’un vase en cristal nécessite des compétences et du savoir-faire avérés, propres au cristallier. Cette opération comporte deux étapes principales, à savoir l’atelier du verre chaud et l’atelier du verre froid.

Comment fabrique-t-on un vase en cristal taillé ?

Lors du travail à chaud, les souffleurs et les cueilleurs travaillent le cristal en fusion pour lui donner la forme voulue. Pour ce faire, les artisans se servent de différents types de fours :

  • des fours à bassin : fours à fusion pour fabriquer du verre à partir d’un mélange vitrifiable ;
  • des fours à pot : une grande enceinte en terre réfractaire dotée de différents pots pour recevoir la matière en fusion ;
  • ainsi que des fours de recuisson ou tunnels de recuisson pour refroidir la pièce et éliminer les tensions du verre.

Le travail à chaud

Le travail du cristal à chaud comporte diverses étapes, dont le cueillage, le soufflage, le décalottage et la marqueterie.

Le cueillage du cristal consiste à cueillir une masse de verre en fusion dans le four à l’aide d’une canne en acier, dont l’extrémité est préalablement chauffée. Avec l’aide d’un partenaire, le verrier exerce une rotation constante sur la canne pour maintenir une boule de cristal rougeoyante avec le calibre voulu.

Pour fabriquer les anses ou les pieds d’un vase en cristal, le verrier se sert d’une canne dite pontil, qui ne permet pas de souffler le verre.

Pour concevoir le corps principal du vase, le verrier insuffle de l’air à l’extrémité de la canne pour donner forme à la matière en fusion, c’est la paraison.

L’étape de décalottage vise à séparer la pièce de la canne à souffler, à laquelle elle est liée au niveau de sa partie supérieure. A ce stade, le buvant du vase est affiné.

La marqueterie concerne l’insertion d’un décor coloré, gravé à l’acide ou dégagé au touret à l’intérieur de la couche de verre vitreuse. Le décor consiste en des fragments d’épaisseur variable.

L’atelier à froid

L’étape de travail à froid du cristal regroupe de nombreuses opérations indispensables pour parfaire la beauté du vase. C’est cette étape qui distingue l’art et le savoir-faire des cristalliers.

La première étape du travail à froid consiste à la taille du cristal, une opération qui nécessite une expérience d’au moins dix ans avant d’en avoir la parfaite maîtrise.

Après le marquage des axes à tailler, le verrier réalise l’ébauche et la taille en utilisant une meule de carborundum, de grès et de diamant, qui tourne à une vitesse vertigineuse.

Par la suite, l’artisan effectue quelques étapes de polissage pour obtenir une nouvelle brillance. Il peut s’agir de polissage chimique (bain d’acide fluorhydrique) ou de polissage manuel à l’aide d’une meule lustrante.

Une fois que le vase en cristal est bien poli, le cristallier peut entamer la procédure de gravure sur cristal.

Selon la pièce à travailler, le professionnel effectue une gravure à la pointe de diamant, une gravure à la roue ou une gravure par sablage.

Ces différentes techniques sont communément utilisées par les verriers professionnels pour fabriquer des sculptures en cristal ou encore des objets de décoration en cristal.

Les grandes cristalleries françaises spécialistes de la fabrication de vases en cristal

1) Le cristal de Bohême, un large choix de vases en cristal taillé

Depuis le XVIIIe siècle, la Bohême s’est illustrée dans la fabrication d’un cristal artificiel d’une très bonne qualité. Cette région de la République tchèque produit, en effet, un magnifique cristal caractérisé par une clarté particulière, une grande dureté et un éclat inégalé.

À l’époque, les artisans verriers de la Bohême ont apporté leurs techniques et leur savoir-faire au Nord-Est de l’Europe.

Ces maîtres verriers ont alors produit d’innombrables vases en cristal taillé, dont la renommée demeure mondiale actuellement.

Néanmoins, vers la fin du XVIIIe siècle, le cristal de Bohême est supplanté par le « cristal anglais », l’ancêtre du cristal tel que nous le connaissons aujourd’hui.

2) Baccarat en Lorraine, des vases d’exception

Ville du Nord-Est de la France, Baccarat est située au sud du département de Meurthe-et-Moselle. En 1459, la ville est surtout connue pour son vin et ses drapiers, la création de la verrerie ne sera autorisée que plus tard, en 1764, par Louis XV.

Cette autorisation est accordée à l’évêque de Metz, qui souhaitait surtout écouler sa production de bois de chauffage.

Le premier verrier de Baccarat, Antoine Renaut fonde ainsi sa cristallerie en 1817, qu’il va revendre à la Compagnie des Cristalleries en 1881. C’est cette dernière qui va faire la renommée mondiale de la cristallerie de Baccarat, et qui héritera de ce même nom.

Avec l’essor de l’activité, la commune de Baccarat évolue rapidement jusqu’à l’avènement des deux grandes guerres. Mais Baccarat reste connu pour ses merveilleux vases et autres services de table en cristal taillé.

Aujourd’hui encore la cristallerie Baccarat est un symbole de luxe à la française.

3) Vase Saint-Louis, manufacture royale : des vases en cristal vintage et moderne

En 1767, la verrerie de Münzthal est consacrée « Verrerie royale » par le roi Louis XV, et devient ainsi Saint-Louis. C’est ainsi que commence l’aventure et l’expérience des maîtres-verriers de Saint-Louis, et ils acquièrent un véritable savoir-faire dès 1781.

En 1829, Saint-Louis est rebaptisé Cristallerie royale de Saint-Louis, et se focalise sur la production du cristal, avec la notion du service de verres et de service de table.

A l’époque, l’enseigne est surtout connue pour son modèle Trianon.

Les hommes de l’art de Saint-Louis apportent innovation esthétique et formelle, ce qui leur a permis de produire des vases et des verres incomparables, denses, limpides, sonores et lumineux. L’enseigne propose aujourd’hui encore, d’anciens vases en cristal, ainsi que d’autres modèles de vases plus modernes.

4) Daum France et ses vases en pâte de cristal Art déco

L’enseigne Daum France s’illustre depuis ses débuts en 1878 avec des œuvres artistiques à base de cristal. Alliant savoir-faire et innovations techniques, les frères Daum produisent des œuvres exceptionnelles, avec une beauté lumineuse et des finitions précieuses.

Le fondateur de la marque, Daum, est un maître verrier légendaire, étroitement lié aux grands artistes de l’Ecole de Nancy, de l’Art nouveau et des Arts Décoratifs. En presque 140 ans, l’enseigne Daum propose des créations artistiques résultant du mariage harmonieux de l’art à l’artisanat.

Daum se distingue par son art de la manipulation de la pâte de cristal, ou pâte de verre. Il s’agit d’une technique complexe à maîtriser, nécessitant un savoir-faire avéré et une très grande expérience.

La pâte de cristal consiste en un mélange de groisil, des morceaux de cristal insérés dans un moule en plâtre. Les groisils étant de différentes couleurs, un tableau coloré unique sort à chaque fois du four.

Si le verre est d’apparence lisse, la pâte de verre affiche un aspect plus ou moins céramique.

5) René Lalique et les 3 F, faune, flore, féminité

Fondateur de la cristallerie Lalique, René Lalique (1860-1945) entame le travail de dessinateur de bijoux dès 1880. Le public et les artisans reconnaissent rapidement l’originalité et la qualité de ses dessins.

En 1885, René Lalique reprend un atelier, et y réalise de véritables prouesses en termes de bijoux et de manipulation du verre.

Il continue d’expérimenter, d’innover et d’essayer différentes techniques, intégrant des matériaux dits « peu nobles », notamment l’émail, l’or ciselé, la pierre de lune, l’opale, l’ivoire, la corne… et surtout le verre.

René Lalique restera dans l’Histoire comme étant un artiste et un artisan inspiré principalement par les fameuses 3F : la femme, la faune et la flore. Il crée ses bijoux et de grands vases en cristal en observant la morphologie féminine, la nature, les plantes exotiques, les roses, les orchidées, les insectes, les oiseaux…

Avec ses productions, René Lalique sera au summum de sa réussite lors de l’Exposition universelle de Paris de 1900, où son stand attire la curiosité des grands artistes, artisans et celle du grand public.

Aujourd’hui encore, la marque Lalique s’impose comme la référence en matière de bijoux, de flacons de parfum, de vaisselles, d’arts de la table, de lustres, de bouchons de radiateur pour voitures de luxe…

Mais aussi en matière de vases et des objets de décoration en cristal.

14 résultats affichés

Panier

Recevez un condensé du meilleur de l'artisanat, chaque vendredi

Rejoignez-nous

1 rue de la division Leclerc, 54120 Baccarat

contact@vessiere-freres.fr

Retour haut de page

Recevez un condensé du meilleur de l'artisanat, chaque vendredi